top of page

Préservez vos implants à vie !

La consommation de tabac et la péri-implantite, généralement due à un nettoyage bucco-dentaire insuffisant, sont les deux principaux facteurs de risque de perte des implants.

Quelles sont les mesures appropriées pour éviter ces risques et assurer la pérennité de votre traitement ?


Les effets du tabac

  • Les fumeurs présentent en général de l’artériosclérose (paroi des artères épaissie et ralentissement de la circulation sanguine), mais aussi une hyperviscosité du sang. Ces phénomènes peuvent être à l’origine d’une réduction du débit sanguin, entravant l’ostéo-intégration (cicatrisation osseuse autour de l’implant).

  • Le tabagisme est également un facteur de risque dans la perte des implants. Il est en général responsable de lésions de la muqueuse buccale favorisant le développement d’inflammation de la gencive et le risque de péri-implantite.

" Il est recommandé d’anticiper l’arrêt du tabac au moins deux semaines avant la pose d’implants puis, idéalement, de poursuivre au-delà. "

Les indicateurs de risque de péri-implantite

Cause la plus fréquente de perte de l’implant, la péri-implantite est une inflammation de la gencive et de l’os autour de l’implant. D’origine bactérienne, elle est principalement due à un nettoyage insuffisant. En effet, les bactéries présentes dans la cavité buccale sont intégrées dans un biofilm qu’il est difficile de visualiser : la plaque dentaire, qui a la même couleur que les dents. C’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser régulièrement un révélateur de plaque avant le brossage afin de vous aider à l’éliminer.

À SAVOIR

LA PÉRENNITÉ DES IMPLANTS

Les statistiques montrent aujourd’hui que le taux de succès des implants est de 95 % à 10 ans et entre 90 et 92 % à 20 ans. Mais n’oubliez pas que c’est en considérant vos implants comme vos dents naturelles que vous maintiendrez leur pérennité grâce à une hygiène bucco-dentaire rigoureuse et un suivi régulier au cabinet.


bottom of page