top of page

Orthodontie précoce : les avantages

L’orthodontie précoce, ou orthodontie interceptive, s’adresse aux enfants dès l’âge de 3 ou 4 ans. Elle permet de stopper une anomalie osseuse avant la consolidation de sa structure.



Pourquoi agir si jeune ?

  • Le traitement permet d’agir sur le développement des bases osseuses avant l’arrivée des dents définitives. L’objectif sera d’harmoniser les arcades dentaires en vue de favoriser les fonctions de respiration, déglutition, phonation...

  • Le plus souvent, l’orthodontie précoce est indiquée en cas de succion du pouce ou de la tétine qui s’interposent entre les arcades dentaires empêchant ainsi le contact entre la mâchoire du haut et celle du bas.


" Lorsque c’est possible, agir tôt permet d’alléger ou de raccourcir un futur traitement, voire de l’éviter dans le meilleur des cas. "

Quand faut-il intervenir ?

  • Lorsqu’il existe un décalage important entre les deux mâchoires, en cas de béance entre les incisives du haut et du bas, ou bien encore si les dents définitives manquent de place.

  • Votre orthodontiste déterminera le moment le plus propice pour débuter un traitement en fonction de plusieurs paramètres : croissance osseuse, succion, respiration par la bouche. La maturité de l’enfant et sa capacité à coopérer seront également prises en compte.

  • Les traitements se font à l’aide de petits appareils amovibles confectionnés en fonction de l’âge et de la correction souhaitée. Ils durent entre 6 et 12 mois et s’accompagnent d’exercices simples.


À SAVOIR

COLLABORATION AVEC D’AUTRES SPÉCIALISTES

Il est parfois nécessaire de faire appel à d’autres professionnels de santé : ostéopathes, orthophonistes…, dans le but d’un développement naturel des fonctions majeures (respiration, déglutition, mastication).

bottom of page