top of page

L'apnée du sommeil chez l'enfant

Bien connue chez l’adulte, l’apnée obstructive du sommeil l’est moins chez l’enfant. Or il est aujourd’hui prouvé que certains enfants en sont également victimes.



Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

Elle se manifeste par des épisodes de ronflements intenses avec des phases d’arrêts respiratoires, entraînant une réduction de l’oxygénation sanguine. Répétée tout au long de la nuit, elle contribue à fractionner le sommeil et à modifier le rythme cardiaque.

Dépister au plus jeune âge

Le dépistage chez l’enfant permettrait de diminuer la prévalence de l’apnée du sommeil à l’âge adulte. Observez votre enfant, certains signes peuvent vous alerter : ronflements, lèvres sèches et entrouvertes, cernes sous les yeux… L’obstruction nasale chronique (rhumes et rhino-pharyngites à répétition, déviation de la cloison nasale…) est également une cause à prendre en compte.


Identifier et soigner l’apnée du sommeil

L’une des raisons de l’apnée du sommeil chez l’enfant est l’étroitesse du palais : l’enfant a la bouche entrouverte, sa langue descend et ne joue plus son rôle sur la formation du palais. Une consultation orthodontique peut être envisagée en vue de faciliter la respiration par le nez. Le traitement de disjonction orthodontique avec un appareil fixé sur les molaires supérieures permettra d’écarter le palais, progressivement et sans douleur.


À SAVOIR

LES FACTEURS AGGRAVANTS CHEZ L’ADULTE

Chez l’adulte, certains facteurs peuvent provoquer ou augmenter les ronflements et apnées du sommeil comme la consommation de substances telles que les sédatifs, l’alcool ou le tabac. La surcharge pondérale peut également constituer un facteur aggravant.

Comments


bottom of page